L A K A N A L -A- L A- B O U L E- D 'O R

ROMAN "Lakanal à la Boule d'Or" 1953 "François Montagnon" auteur-photographe Editions Librinova 2016

couverture LAKANAL-vendredi-15 juin-retouche 2017

Vous pouvez vous le procurer ici sur le site de l'Editeur LIBRINOVA

http://www.librinova.com/librairie/francois-montagnon/lakanal-a-la-boule-d-or

Au prix de 14,90 euros livre imprimé, 3,99 euros en numérique

"La trace d’un père, de son enfance passée dans un pensionnat de garçons, LAKANAL, à partir de 1953 (Sceaux), nous suivons la vie avec les copains au milieu des dortoirs immenses, naufragés de divorcés, les évènements de 68, les nouvelles idées de Liberté".


CAFÉ DE FLORE-28 MAI-2016© 2017 FOM'SEL & Thanon Oδυσσεύς

VERSION NUMÉRIQUE SUR

FNAC : http://recherche.fnac.com/ia4259890/FRANCOIS-MONTAGNON

ITUNES : https://itunes.apple.com/us/author/francois-montagnon/id1104247860?mt=11

AMAZON FRANCE : https://www.amazon.fr/Lakanal-Boule-dOr-FRAN%C3%87OIS-MONTAGNON-ebook/dp/B01E978E70

GALLIMARD MONTREAL(DOLLARS) QUÉBEC:http://gallimardmontreal.com/catalogue/livre/lakanal-a-la-boule-d-or-montagnon-francois-9791026205036

DECITRE : http://www.decitre.fr/ebooks/lakanal-a-la-boule-d-or-9791026205036_9791026205036_10.html

ARCHAMBAULT QUÉBEC : http://www.archambault.ca/qmi/jump/product/JLI16834403-fr

 

 

 

 

Lakanal Collège-Lycée

 

 

lyceekanal07redux

Ailes des Collégiens

lakanal-FM-© 2016 FOM'SEL & Thanon-Oδυσσεύς

04-françois montagnon-LAKANAL-2016 redux

 

08-Solitude Nostalgique Lakanal-cour-2016 redux

Cour des Lycéens et Prépa- Véto

 

09-Cour-dortoirs des PenscosDans la cour au-dessous des dortoirs de l'internat

 

dortoirs

 

lakanal 1953-1954-internet1953-1954

lakanal 1956-1957-intenet1956-1957

lakanal 1956-1957-internet

classelakanal01 retouche-reduxSeconde-1958-1959

classe-capello-1960 retoucheAnnée de Première-1959 Maître Capellov-Bernard 2e rang en partant du haut de gauche à droite le quatrième aux cotés de Philippe Leclercs.

bernard allemagneCORRESPONDANTREDUXAllemagne correspondants

Lakanal-classe 1959006 retoucheAnnée de Terminale Science-Ex- 1960-1961-au centre-7e 2e rangs de haut en bas, de gche à dte.

bernard equipe foot001 copieEquipe de Football du Lycée Lakanal dans le Parc de Sceaux sous les marronniers

 

lycee-Lakanal-FRISE DU PARLOIR-REDUXFresque du parloir

03-Escalier-refectoire-Lakanal-2016 copie

Vers le réfectoire accès par le chemin des Internes venant du Dortoir le matin

REFECTOIRE-PREMIÈRE COUR

Réfectoire et toilettes par la cour extérieure

CAM00513-lavabo

NEBRASKA-Bruce Springsteen-Parfois la vie n'y était pas drôle.

 

NOTES LAKANAL

CAM00517-retouche

bernard dos equipe foot002 copie

07-LAKANAL-CLOCHER DE LA PENDULE-redux

Fetlesamis

François Montagnon auteur et fils du copain "nanard" et philippe Leclercs ancien Pensco

lesamis02

Les externes et internes des années 1953.

parloir02

Julien fût aussi un ancien élève de ce Collège-Lycée de Garçons seulement, mais en Externe et joueur de poker avec ses ainés comme "nanard" au bridge-Bac 61 contre Bac 65 dans le café d'à côté. Les filles étaient dans le lycée catholique pas loin, il fallait faire le mur pour les rencontrer.

 

 Bourg-La-Reine-Julien Clerc

J'étais chanteur dans un groupe
Qui faisait toutes mes chansons en anglais
On s'est connu un lundi
Après-midi au parc de Sceaux
Dans l'allée tout au bord du Grand Canal
A deux pas de Lakanal

Tu étais encore lycéenne
Chez les soeurs a Bourg-La-Reine
Hauts de Seine
Tu m'as aussitôt reconnu
Moi le chanteur du "Lost Garden"
Sous les grands marronniers
Assis tout seul je chantais aux poissons rouges

Et chaque nuit qui viendra
Et sous les marronniers glacés
Je chanterai seul tout seul
Et lundi après-midi
Pour tous les oiseaux transis
Du parc de Sceaux

 https://www.youtube.com/watch?v=-SpsPH91GSg

 

Un film japonais s'est inspiré du lycée Lakanal Code LYOKO http://www.codelyoko.fr/

L'association des anciens élèves, historique :https://aaaellk.jimdo.com/l-association/l-historique/

 

Posté par Thanon à 16:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]


François Montagnon Auteur-Photographe a publié :

LIBRINOVA-MONTAGNON-FRANCOIS-COUVERTURE -NOS AMITIES 89-VENDREDI 16 JUIN-1

Nos Amitiés 89- Juin 2017

 

2-COUV-LE-DOIGT-DU-THERAVADA-FRANÇOIS-MONTAGNON-LIBRINOVA-2

Le Doigt du Théravada- mai 2016

Rendez-vous sur le site de LIBRINOVA EDITION : https://www.librinova.com/auteur/francois-montagnon

Posté par Thanon à 14:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 février 2018

ALBUM 1968-1975, A mes chers parents

Higelin, Mamy

 

Alice et François Bretagne

danielle et alicefran244 retouche redux

En Asie on considère que les enfants sont les parents que les enfants ont retrouvés et se sont choisis par mémoire ?

Les mots prononcés avec une admirable diction, si particulière de Peter USTINOV dans « Logan’Run » (l’Age de Cristal), 1976, lorsqu’il apprend aux deux héros que l’on peut avoir des parents, qu’il en a eu, alors que ce monde qui vit sous un Dôme, cultive des ambryons, il n’y a plus de naissance, et ils doivent mourir à trente-ans pour préserver le même nombre et s’en nourrir de ces humains sélectionnées, très beau film à la fois d'une esthétique superbe, les acteurs sont beaux et un concept philosophique repris depuis. Le vieil homme leur explique que des gens vivaient ensemble toute leur vie par choix par amour, mari et femme et avoir des enfants.

, Logan'Run, Peter Ustinov, Jenny Agutter, Michael York

affiche logan run

 

 

 RAGTIME, FILM DE MILOS FORMAN, MUSIQUE RANDY NEWMAN, un des seuls compositeurs à avoir compris le ragtime, la plus belle bande musicale que je connaisse, je la dédie spécialement à Bernard, l'esprit de la Louisiane.

ragtime album

 

THEME

1973 alicefrançois 1973 INTERNET

Aout 1968 famille montagnon retouche copie

Cricri, Agnès, Nadine, Dany, André (mon grand-père) Saint-maur des fossés 1968.

  Train Ride

fevrier 1975 neige

Anne Vaquier, Alice et les gentilles soeurs Lemoine, Marina, Patricia

alice ski fev 1975 besse interne

françois ski 1975 internet copie

alice françois baiin304 RETOUCHE REDUX

Valse chopin Ragtime

A toi qui aimait danser la valse, entre autres, celles-ci je la trouve magnifique et t'illuminera dans ta présence infini !

alice seine302 RETOUCHE redux

Lac de Vincennes

alice-brebis-lozère316 RETOUCHE REDUX

Lozère été 70

GRASSET- Alice brebis 70292 1970RETOUCHE REDUX

Le père Grasset et Alice

alice-françois-salines300RETOUCHE REDUX

François et Alice, Guérandes, Bretagne 1973

Bernard Alice Bossons 68296RETOUCHE REDUX

Chamonix, glacier, le Brévent, alice Quatre mois et demi sur le dos de Bernard, 1968

bernard-alice cham 68314 RETOUCHE REDUX

bords de mer DAF294 RETOUCHE REDUX

dany guerandes306 RETOUCHE REDUX

Dany-Alice Chamonix 68298 RETOUCHE REDUX

dany-alice chamonix 68318 RETOUCHE REDUX

Alice et Danielle Chamonix 1968

dany-alice chamonix310 retouche redux

trampoline françois-alic308 RETOUCHE REDUX

 

françois et alice BRETAGNE167 retouche redux

  One More Hour

ETRETAT-REDUX-NET© 2017 FOM'SEL & Thanon Oδυσσεύς

 hautes alpes redux© 2017 FOM'SEL & Thanon Oδυσσεύς

lac des estaris,1986 t© 2017 FOM'SEL & Thanon Oδυσσεύς

serre chevalier 1988 © 2017 FOM'SEL & Thanon Oδυσσεύς

serre chevaler, ecrin internet RETOUCHE

Massif des Ecrins sauvage, La GRAVE, Torrent venant de la MEÏJE enjambé glorieusement une épopée, par une remontée inattendue et plus de pont.

https://www.youtube.com/watch?v=GXhKpx3QCHo

Anne vanderlove, la princesse, le tambour et la rose

Posté par Thanon à 12:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 août 2017

ALBUM Cyclades et Péloponèse 1983- Corse et Sardaigne 1985

 LES ILES PARCOURUES À LA VOILE : FOLEGRANDOS, NAXOS, ANDROS, ANTIPAROS, AMORGOS, DELOS, IOS, NAXOS, CENTAURIN, SIFNOS, SERIFOS, SANTORIN, PAROS,MYKONOS, SYROS.

FAÇADE EGLISE GRECQUE DES CYCLADES

paysage D'île grecque

Theatre de DelphesDELPHES

paysage grece des cyclades

FRANCOIS-PECHE-GRECE-83

François, Elisabeth à la barre

MÉTEORS à l'aube

LES METEORES A L'AUBE

Ruelle grecque

VALLEE DE DELPHES LA DESCENTE DES OLIVIERS

VALLEE DES OLIVIERS DE DELPHES

ILE DE FOLEGANDROS

PORT "D'ARISTOS ", LE BATEAU D'ULYSSE JAUNE

PLACETTE GRECQUE

cap sounion AVEC DANIELLEDANIELLE CAP SOUNION

CENTAURINI PLAN GÉNÉRALCENTAURINI

croisement cargo en voilier cyclades

vue du triton grece-alice et flora

ALICE ET FLORA

Delphes Stade OlympiqueSTADES OLYMPIQUE DE DELPHES

eglise blanche Cyclade

eglise grece danielle

francois peche lac grec

LAC DE KALAMAKA

météores arrivée siteLes Météores

météores le rocher

météores péloponèse

Paygae desertique grece SOUNION CAP SOUNION

paysage colline grece cyclades

Ruelle blanche grece cyclade

 

village cour grecque

Desert grec

dauphin egée

PARTHENON

RUELLE GRECQUE

 

placette grèce

triton VOILIER amarré grèce ATHÈNES

mykonos

MYKONOS

canal de corinthe

CANAL DE CORINTHE

campo moro corseGIROLATA, RESERVE DE SCANDOLA, CORSICA NATIONALOU

BAIGNADE DANY CORSE

BERNARD ENTREE DE BONIFACCIO

DANY CORSE BONNIFACIOFalaises de Propriano, entrée majestueuse à la Voile

L'Orage, Brassens

https://www.youtube.com/watch?v=6jUuJ1dBAQ4

Posté par Thanon à 15:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 février 2017

24 H au LYCEE LAKANAL, "Mon pote Nanard" : par Philippe Leclerq

Un copain du pensionnat, m’écrit de sa main les souvenirs d’une journée d’un penscu de lakanal

"Mon cher François,
C’est avec un peu de retard mais beaucoup de plaisir que je t’adresse ce petit texte en hommage à ton père , à mon pote Nanard.
Sa rédaction m’a permis de revivre avec lui des moments de forte intensité."

«24 HEURES , LES ANNEES CINQUANTE LYCEE LAKANAL
MON POTE NANARD
Le pavillon de l’Aurore du parc de Sceaux mérite bien son nom, il se croit obligé d’annoncer la fin de la nuit ou le début de la journée selon l’humeur, selon la saison ! suivant qu’il jette sur les fenêtres du lycée LAKANAL les rayons enflammés ou la lumière blafarde des réverbères épuisés. Comme il n’est pas certain d’accomplir sa mission, sa compagne stridente bien amarrée au mur du dortoir, sous les cache-moineaux désertés depuis longtemps, se charge de réveiller Nanard à coup de décibels prolongés. Peine perdue, enfoui sous un agrégat de tissus entrelacés édifié puis détruit par un sommeil perturbé, Nanard dort telle la momie égyptienne. 7h moins le quart. Trop tôt, mais trop tard pour les lavabos déjà colonisés par les forts en thème en quête de poils à couper ou à traquer devant le miroir. Nanard ouvre un oeil et devant cet effort exténuant on ne pourra jamais le convaincre d’en ouvrir un autre. Il réalise doucement que la petite aiguille est dépassée par la grande qui atteint bientôt le 12 au cadran de sa montre qu’il ne quitte jamais. La seule au chronomètre intégré ! Un cadeau de son oncle Jean Marie Loutrel qui fait du cinéma au Canada, brrr ! Raison de plus pour remonter ce qu’il reste de couvertures de draps, de serviettes. Vianey, le pion ayant épuisé le stock d’arguments convaincants cherche durenfort. Pas la peine, en 2 minutes tel Lazard Nanard ressuscite tout habillé comme la veille . Il travaille la mèche rebelle inclinant la tête en mouvements rythmiques un peu désordonnés.Le miracle a transformé sa couche en lit présentable comme les autres.
La descente se désorganise dans les grands escaliers cireux etbruyants. Les bols, couteaux, cuillers sont alignés comme pour la parade. Ça ne dure pas longtemps ! tout s’entrechoque, se heurtese catapulte, le lait le café laissent leurs traces sur les tables en flaques aux reflets animés. Où est ma tartine, mon beurre, maconfiote, non pas celle là, celle que ma mère m’a préparée ? Les Sioux (on dit maintenant les agents techniques) poussent leschariots tremblant sur un sol inégal, tellement bruyants qu’on pourrait croire qu’ils parlent. Les gouttes virevoltent de pot en pot, elles s’échangent en nappe sur les plateaux secoués. Vite, c’est l’heure, encore cette sonnerie , la petite aiguille s’approche dangereusement du 8 . C’est l’heure des demi-penscus ! Ils arrivent , bichonnés dorlotés chouchoutés sortant du dodo de papa maman. Ah les fourbes ! Passage en études où les affaires gisent dans l’état de la veille : éparpillées ou séquestrées dans les casiers ornés d’un cadenas souvent rebelles réclamant des pinces coupantes ! Les couloirs interminables et peuplés sont avalés plus vite que le bol de café. Qu’est ce qu’on a aujourd’hui ? Gym ? ah zut j’ai pas mes affaires, mais non on a maths avec Ramollo. Quelle salle ? 4è, 2è cour ? Encore la sonnerie, cette fois la petite est sur le 8 ! Le prof est là, sa serviette éculée détient le trésor convoité : « le triangle isocèle, ax2+bx+c, la cotangente, la trigo…
» Une heure d’écoute, une heure de contrainte, mais rassurante car passive l’éponge se fatigue-elle quand elle absorbe de l’eau ?
La sonnerie devient libératrice ! Elle se complait dans son rôle alternatif, soufflant tour à tour le chaud et le froid, l’enthousiasme
et la résignation. La récré. Les cris, les billes, les courses, la pelote basque sur les murs anguleux. La recherche d’un WC à la porte rassurante évitant des situations périlleuses quand l’arrière train est déséquilibré. On retourne en classe. Vient Monsieur Jacques Capellovici « give me an ice cream or I scream » Derrière son bureau on le voit à peine. Heureusement qu’il dodeline comme le skipper d’un 5 O 5 ! Il n’est pas encore connu mais Capello perçe sous Capellovici. La petite aiguille ne se fatigue jamais, elle atteint son but secret qu’on pense inaccessible : rejoindre la grande. Chose faite à midi !

Les fauves sont lâchés, canalisés vers le réfectoire. Qu’est ce qu’on bouffe ? des frites ? grouille toi, vas y plonge, plonge et replonge dans la gamelle on croirait qu’autour on a plumé une oie ! Aux tard venus les os ! On en a oublié les poireaux vinaigrette ou les betteraves poivrées. 10 minutes pour engloutir de quoi tenir jusqu’à 4 h. Distribution du courrier pour les plus veinards. Les p’tits malins qui s’écrivent soi même, glissant sournoisement des photos aguichantes. Plus forts encore ceux qui reçoivent des lettres aux formats inhabituels et aux timbres inédits : de Suède ! Ah le voyage de Mamö à Luleo (cercle polaire) en passant par Göteborg ! Les correspondantes suédoises, même les Sioux rêvaient aux séance de Sauna avec l’eau froide qu’on balance sur les buches incandescentes A nouveau les couloirs, puis les casiers d’étude qui libèrent les tenues de gym (survets basket) et voila la cour transformée en terrain de foot. Là Nanard excelle. La composition des équipes improvisées est soumise aux mêmes exigences. Les meilleurs sont choisis, Nanard en premier ! Le ballon c’est le centre du monde peuplé de passes, de dribles, de shoots de chutes, de cris, de oh, de wouahh !
13h30 ça sonne encore ! _ h d’étude. On révise l’interro de Français et on prévoit le cours de sciences nat ! Qui a le carnet de textes ? 2h moins 5, c’est reparti avec la même énergie qu’un groupe de chinois visitant les Tuileries. Le prof est déjà là. Il n’a pas joué mais digère gentiment son cassoulet. Personne ne s’assoit avant lui. L’estrade, c’est son domaine, son royaume, sonunivers. Il y règne non pas en despote mais en souverain. Il prononceles sanctions ou félicite les promus. Nanard est souvent gratifié pour sa prose, son imagination fertile et son vocabulaire étendu. Lupin le prof improvise des heures durant des récits de mémoire d’outre tombe qui 50 ans plus tard nous attireront vers Combourg mon donjon ! Il s’ébrouait dans la littérature comme un cheval libéré du harnais le fait dans la paille !

A ce moment on ne sait plus si la sonnerie est bienfaitrice. Les cartables sont rangés presqu’avec tristesse, mais ça ne dure qu’un faible instant, la perspective du gouter estompe la minute nostalgique. A nouveau la course vers la tablette de choco qui détient l’image de Kopa, Piantoni, Jonquet Jazy, Mimoun. On les veut toutes. Il me manque Coppi, j’ai 2 Géminiani ! A nouveau la cour, où le stade pour les sportifs. On chausse les pointes pour l’athlétisme, on se craie pour la gym, on prend le ballon pour le foot, le basket, le hand. Les penscu sont partis, nous sommes entre nous, c’est notre famille. La cour est à nous ! Les surgés sont dépouillés et les pions sont réveillés.

17h Encore la sonnerie :3 heures d’études avec occupations diverses,
révisions, lectures mais attention, pas toutes ! Pas de « j’irai cracher sur vos tombes » dans le fond de classe on murmure Brassens. Le gorille nous inquiète en même temps qu’il nous ravit. Sartre nous interpelle avec ses « mains sales ». Il y a desconcours d’équilibre sur 2 pieds de chaises, chronométrés par la montre de Nanard qu’il ne quitte jamais !
20h On sait quoi ? Elle nous indique le chemin du réfectoire. Y a pas presse, c’est des lentilles avec de la bidoche non libellée dirait-
on maintenant. Derniers assaut vers la crème caramel ou la grappe de raisin.
20h30 le cortège pénètre dans le dortoir, le sacro-saint dortoir le sanctuaire culturel. Les habits s’entassent sur les tables de nuit
à étage. On cherche désespérément son mouchoir contaminé pour se réinfecté. Il faudra attendre vendredi (jour de la lingerie)
pour un propre. Les dents caressées par la brosse dégarnie, on peut s’installer sur le lit de Nanard, en tailleur pour célébrer
le culte du dieu « Bridge ». Encore une fois Nanard se pique au trèfle sans jamais se défausser à coeur.
21h 30 la sonnerie épuisée libère les rêves et les fils dénudés du poste à galène dissimulé sous les draps, se fixent sur les radiateurs.
La musique embryonnaire crachote les derniers succès du Jazz, la paupière s’alourdit puis se referme…
Bonne nuit .
Philippe Leclercq

Merci Philippe ! pour cette journée D'Ivan Denissovitch en moins froid (Soljénitsyne)

Lakanal année 1959-1960 première Science-Ex, Bernard 2e rangée à gauche en partant du haut près de Philippe.

classe-capello-1960 retoucheMessage de bernard le 7 avril 2011,

      Photo envoyée par Philippe Leclercq...Le jeune crétin qui prend la pose , c' est moi à côté de Mam et , derrière ,le troisième à partir de la gauche , c 'est Leclercq , celui qui m' envoie la photo mais je crois que tu la connais déjà ( l' autre qui prend la pose de profil, c' est Besnard viré à la fin de l' année pour provocations multiples...).
      Pour la coïncidence entre les dates 42-69 , c' est étonnant ...On était vraiment faits pour se rencontrer!!! Je n' y avais jamais pensé et je ne suis pas sûr que ce soit si fréquent..."

lakanalporte

L'entrée des Penscos

bernard philippe 010

frères d'armes

NOTES LAKANAL

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

francois-du-pain!-versailles

François aux grilles de la cour de Versailles

Bob Dylan, Blind Willie Mc Tell

Cher François,

Nous avons vécu un instant privilégié, nous étions trois ds ce café, nous avons conversé avec notre Nanard et tes attitudes, tes expressions m'ont ému. Il n'a cessé de nous accompagner et j'étais content de constater que la lignée de Nanard n'était pas éteinte. Il doit être fier d'avoir un fils comme toi. Merci pour ces images vivantes reçues. Elles témoignent d'une joie de vivre et d'un bonheur qu'il a toujours fréquenté et distribué au cours de sa vie.
Merci, nous resterons en contact ce qui permet de prolonger une amitié inaltérable.
Je t'embrasse
Philippe.
N.B une panne informatique (tempête bretonne) m'a privé d'Internet, c'est la raison de cette réponse tardive.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-- Mes chers amis,

Les liens qui m'unissent à votre cher Bernard ont été intenses toute ma vie et le seront jusqu'à la fin. J'ai la certitude que l'éloignement n'est pas un obstacle à la grande affection que j'ai pour lui. Nanard (c'est comme ça que je l'appellais) sera toujours présent. Merci beaucoup pour les photos où je le retrouve sans l'avoir jamais perdu de vue. Vous pouvez être fier de lui, sur tous les plans. Il vous a rendus heureux comme il m'a rendu heureux pendant toutes ces années passées ensemble au "bahut". 
Je poursuis mes recherches et dès que je retrouve d'autres photos, je vous les transmets.
Je vous embrasse car vous faites partie de ma famille. Mes filles l'aimaient beaucoup. Elles m'en parlent souvent quand elles me voient regarder "la grande librairie" .
Je mesure la chance que j'ai eue de grandir avec lui !
Je suis très ému de vous présenter mes voeux car le souvenir de Bernard, mon Nanard m'accompagnera jusqu'au bout.

jeanne_noemie_papaJeanne, Noémie et Philippe le père

Copie de meeting 002Bernard lors d'une virée nostalgie avec Philippe, près de Lorient, dommage pour Mam situé à Sauzon à Belle-Ile-en mer,  Clicli vint de sa chère Ile de Ré.

------------------------------------------------------------------------------------------------

Coucou François,

J'ai trouvé cette présentation illustrant assez fidèlement la période de notre enfance.
Bizz

Les plus forts .......envoyé par Philippe : GENERATION ZOZOS

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Bonjour mon cher François,

Je reçois à l'instant le témoignage de Boby qui m"apporte le souvenir de notre Nanard. Quelle délicatesse ! Merci encore pour ces nombreuses marques affectives qui à chaque fois me touchent profondément.

Je t'embrasse

https://drive.google.com/open?id=0B-AyOnduijGxQmN5SVRCWHNiT1ZHUnBMMXJYSTFieFBnWUh3

 -----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

       PapClick Me!, MamClick Me!et Maki

Posté par Thanon à 14:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 septembre 2016

VEL' D'HIV', PARC DES PRINCES, VAUGIRARD, CIPALE (vincennes), CROIX-DE-BERNY

 

 Montand chante le Vel'd'Hiv'

velodrome-croixe de bernyCipale ou croix de Berny

5avril1925cipale copie

6Jvaugirard 1941 copieVaugirard

10mars1939veldhiv copieVel'd'HIV'

11avril1926 copie

avril1926veldhiv copie

manif dicersVDH

ROLLER VDHRoller au Vel' d'Hiv'

spectateurVDH

veld'hiv vide

veldhive destruction

foule VDH

boxe VDHBoxe au vel'd'hiv

parc des prince 1922 copieParc des princes

parc des princes 1947

oct1945veldhiv copie

parc desprinces1920

Posté par Thanon à 12:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juin 2015

CHAPITRAGE

Chapitres

1-INTRODUCTION : Un Célinien avant tout : Les mots, le verbe, le Style dans son grand Intérieur          
2- A la recherche des illusions perdues
3-Issy-les-Moulineaux, 4 Rue Marceau octobre 1953
4-Les filles externes de Bourg-La reine des Penscus
5-Le paquebot blanc du jeudi
6-Les Zigotos, Internat janvier dimanche de neige, et de colle
7-Un soir de noël, 24 décembre 1953, 4, Rue Marceau
8-Le dortoir-Lakanal-pavillon internat
9-Sauver le soldat J-C, Hiver 1954
10-Jeudi Flipper au Boul'mich
11-Le bon bol d'air été 1953
12-En route pour l’Italie
13-Hardi-petit : La dure négociation de L'internat à l’armée
14-Les virées Nordiques: Nous partîmes pour la Suède , Le Cercle Polaire LULEA et la veste de renne.-les voyages 1958-1961-
15-24 H au LYCEE LAKANAL, "Mon pote Nanard" : par Philippe Leclerq
16-1958-1961 Copains/copines soirées Correspondants allemands/Suisse, Zeil am Main et Gelsenkirchen, Gstaad
17- Sous les pavés de de la rue Gay-Lussac, la plage, Mai 1968, La liberté de Parole avec n'importe qui
18- Café-billard «La Boule d’Or», 4 place saint-michel, Bridge et Billard, octobre, 1961
19- Mon oncle d’Amérique Jean-Marie Loutrel: dortoirs mars 1954
20- Message de jean-claude Clisson copain de lakanal 29 octobre 2013 dit Clicli                                   
21- Nos voyages romantiques 1962-1964-L'Italie : Roma, la Spézia, Génova et vers Nazaré Portugal-Tarragone-Espagne
22- 1968-1973-Université Vincennes la grande Kermesse Hippie, Peter
23- ALBUM 1970-1975, « A mes chers parents adorés »*
24- «Stan Ockers suceur de roues !" doudou, 1953 souvenirs du Vel' D'hiv'-Palais des Sports, rue Nélaton Paris XVe, métro   Grenelle.
25- Ohé du Bateau
26- En passant par les FORTIFS pour le Salon de l'Agriculture porte de Versailles , février 1954
27- Bobino, l'Ecluse : Brassens, Barbara, Ferré, Mouloudji, les caf'conc-Le quartier Latin années Soixante, Roger la frite
28- L’île aux Fleurs, Madinina 1976-1979 , "N'ou Pati en la Mawti'nik", Ragtime d'une époque colorée, faisceau de vie d’enfance                                                                                                                                      
29- Le coup du "PAT", comprend qui peut "le Roque »
30-En lutte face au troupeau Simiesque, vers le marcheur de rêves à l''essentiel Amour, Beauté et Poésie
31- Sa vie, "la toile du maître" initiales GM comme Gérard Manset ou Grand Maître aux Echecs, parfait

Posté par Thanon à 17:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]